VTT Un stage qui roule bien

VTT Un stage qui roule bien

L-Union-071111

Les enfants ont apprécié ces jours de découverte du VTT
Dans le cadre du Contrat éducatif local et à l’initiative de la municipalité vauxbuinoise et de l’Ufolep 02, un stage de VTT a récemment été organisé. À cette occasion, une quinzaine d’enfants, « d’horizons bien différents », comme le soulignait Gilbert Bobin, premier magistrat de la commune, veillaient à découvrir un autre visage de la bicyclette.
« C’est un objet courant, mais, pourtant, il conserve encore beaucoup de secrets », précisait d’ailleurs François Gilbert, animateur technique, lors de la première séance.
Apprentissage de l’autonomie
Ainsi, durant la semaine, aidé dans sa tâche par trois bénévoles, Dominique Charpentier, Patrice Etienne et Vincent Lefrant, il s’employait à présenter le vélo sous un autre angle. Il en présentait les caractéristiques, évoquait quelques particularités, puis sensibilisait les plus jeunes lors d’escapades en groupe. « L’une de nos préoccupations est de rendre l’enfant autonome, mais aussi et surtout responsable », indiquait Vincent Lefrant, à l’heure de la remise des diplômes.
Cette distribution symbolique, effectuée en présence de Françoise Harbonnier, scellait un stage apprécié, où les participants avaient alors habilement concilié l’utile à l’agréable. Entre ateliers mécaniques, parcours chronométrés et balades, les enfants ont également pu profiter de la cantine, une nouveauté lors de cette session automnale.
Parents et organisateurs se félicitaient de cette attention particulière. « Déjeuner ensemble permet notamment de resserrer les liens du groupe, de favoriser une véritable osmose », argumentait Vincent Lefrant.
A l’heure des premiers bilans, la satisfaction apparaissait générale. Si les enfants repartaient, pour la plupart, le brevet de VTT en poche, sitôt un goûter offert par la municipalité, leurs aînés pouvaient valider une animation bon enfant, déclinée sans péripéties.
De quoi encourager tout ce petit monde à se retrouver dans douze mois. Même lieu, même période.

 

L’Union – 07/11/11