Les chemins de l’engagement – Une souris en cuisine

Les chemins de l’engagement – Une souris en cuisine

Avec ce dernier témoignage retraçant le chemin personnel qui mène à un engagement associatif, notre série prend congé jusqu’à la rentrée.

 

LUnion_070709
Ancien du lycée hôtelier de Soissons, Vincent Lefrant est le webmaster de 750g.com, un site gastronomique et œnologique auquel participe notamment le chef Damien Duquesne.
VINCENT LEFRANT me reçoit dans son bureau tout neuf au Parc Gouraud. Il s’ouvre sur un long couloir sombre, seul écho de l’ancienne vocation militaire du lieu. C’est le local soissonnais de « 750g.com », le site œnophile et gastronomique dont il est le webmaster depuis 2007. « C’est un travail de journaliste : écrire des comptes rendus, recevoir et vérifier les recettes, etc. »
Tournedos sauce saint-nectaire
Vincent est aimable, rit volontiers, n’hésite devant aucune question. Mais il n’improvise pas ses réponses. À 24 ans, c’est un homme d’action plus que de cogitation. Il définit les moteurs de son action : volonté et organisation. Il est exigeant, pour lui-même comme pour ceux qui travaillent avec lui. Il a un œil sur tout et pointe du doigt des défauts de finition du bureau que je n’aurais pas vus ! Il l’attribue à son expérience de gouvernant d’étage dans un grand hôtel, à la tête d’une équipe de femmes de chambre, sommées à rectifier, par exemple, « un cordon de téléphone mal enroulé. »
Il aime faire la cuisine depuis ses huit ans… Qu’est-ce qu’il mangera à midi, après l’entretien ? « Un tournedos à la sauce saint-nectaire. » Le roquefort est recommandé, mais un cuisinier doit adapter la recette à ce qu’il a sous la main. « Se faire plaisir en mangeant » : voilà la motivation. Il ajoute que « pour la cuisine, il faut du cœur ».
Il avait déjà fourni son CV en ligne, détaillant ses années de lycée hôtelier à Soissons et de faculté à Toulouse, son expérience dans l’hôtellerie et ses engagements associatifs.

Depuis qu’il a accompagné son père à l’Union cycliste de Vénizel, il y est actif dans l’organisation des activités. Cet engagement l’amène à assumer des responsabilités à l’UFOLEP, jusqu’à en devenir secrétaire départemental et responsable de sa commission communication. « Je ne pratique pas de sport moi-même, sauf parfois à faire mes longueurs à la piscine. » Il participe aussi aux spectacles musicaux des « Carnets de voyage » de Dominique Beaugnon. « Je m’occupe de la technique, mais je suis choriste aussi. »

Vincent est auto-entrepreneur depuis avril 2009, dans le domaine des services hôteliers, informatiques et administratifs. « Un jour je retournerai sans doute dans l’hôtellerie. » Après tout, héberger et nourrir les gens ne sont que d’autres façons de communiquer avec eux, dans le respect et le plaisir.

L’Union – 07/07/09