Envoyer ses recettes à 750g.com pour aider Haïti

La solidarité s’organise pour Haïti. Exemple d’une opération originale menée sur Internet par l’entreprise soissonnaise « 750 grammes » et l’organisation Action contre la faim. Il suffit de proposer ses recettes en ligne.

 

Courrier_Picard-200110

Damien Duquesne et Vincent Lefrant veulent créer un buzz sur leur site Internet pour aider Haïti.

C’est une petite entreprise, 750 grammes, installée au parc Gouraud à Soissons et c’est surtout un site Internet leader de la cuisine grand public. « Nous sommes les seuls en France à avoir deux chefs de cuisine qui répondent aux internautes et à gérer une communauté de blogueurs, explique le webmaster Vincent Lefrant. Mais tout le monde peut venir déposer une recette sur 750g.com qui sera validée par les chefs. »

Forte de son succès, l’entreprise s’est développée depuis sa création en 2004 et commence à gagner de l’argent avec la publicité.

Appel à la générosité
Sollicitée par l’organisation humanitaire Action contre la faim, l’équipe de 750 grammes a eu tout naturellement l’idée d’une opération sur son site Internet pour aider Haïti. Un appel à la générosité est lancé pour créer un « buzz » sur la toile et reverser des fonds à l’ONG.

Les internautes n’ont rien à débourser, simplement à proposer leurs recettes : « Pour chaque recette collectée sur le site au cours de cette semaine, nous allons verser 5 euros à Action contre la faim, indique le chef Damien Duquesne. On espère récupérer mille recettes et ainsi signer un chèque de 5000 euros. » En temps normal, 250 recettes sont envoyées sur le site en une semaine. « C’est un challenge, ajoute le chef, mais comme on aime la compétition, on va y arriver ! La cuisine c’est la générosité, et ce qui s’est passé à Haïti, c’est quelque chose de grave. Donc on voudrait apporter notre petite pierre à l’édifice. »

Si cette opération s’inscrit dans l’urgence après la catastrophe à Haïti, 750 grammes travaille avec Action contre la faim sur le long terme. En octobre 2009, deux livres de recettes ont été publiés ; tous les droits d’auteur sont reversés à l’organisation humanitaire. Il en sera de même pour les deux prochains ouvrages qui sortiront prochainement.

 

Article de Blandine Bouillon

Le courrier Picard – 20/01/10

Partage du contenu